© Comité de Waterloo 2013 
Le Comité de Waterloo
A.S.B.L Comité pour les études historiques de la bataille de Waterloo
Dans   le   cadre   de   ses   activités   2016,   le   Comité   de   Waterloo   organise,   l e   4   février   2016,   à   20   heures,   au   Musée   Wellington,   une   conférence   ayant   pour   thème   De   Vienne   à   Versailles   :   rupture   et continuité   dans   le   système   européen .   Elle   sera   présentée   par   le   professeur   Georges-Henri Soutou. Professeur     émérite     à     l’Université     de     Paris-Sorbonne     (Paris     IV),     où     il     enseigne     l'histoire contemporaine         depuis         1988,      Georges-Henri         Soutou,   spécialiste         des         relations   internationales     et   plus   particulièrement   des   relations   franco-allemande   et   des   relations   Est/Ouest,   est   membre   du comité   exécutif   du   Conseil   scientifique   de   l’Institut   für   Zeitgeschichte   de   Munich   depuis   2004,   ainsi que   du   Comité   d’Etudes   des   Relations   Franco-Allemandes   (CERFA)   et   du   Comité   pour   l’histoire   de l’armement.   En   2008,   il   a   été         élu         membre         de         l’Académie         des         Sciences         morales         et     politiques.      Georges-Henri   Soutou      est         l’un         des         meilleurs         connaisseurs         européens         de        l’histoire   des   relations internationales. L’objet   principal   de   sa   conférence   a trait     au      système     européen     de relations     interétatiques     qui,     bien que      remontant      au      Traité      de Westphalie   en   1648,   a   été   codifié   à Vienne     en     1815.     Cette     Europe issue    du    Congrès    de    Vienne    de 1815      reposait      sur      un      certain nombre    de    grands    principes    tels que        l’équilibre    entre    les    grandes puissances,    la    mise    en    place    de structures               juridiques               et            diplomatiques         communes         et         sur        un            socle            de            valeurs            de civilisation            fondées            sur            le          christianisme         et         les         Lumières        dans                     une                     société fondamentalement libérale. Cet         ensemble         de         structures,         de         pratiques         et         de         valeurs         a         inspiré         des         responsables politiques   aussi   différents   que      Metternich   et   Lamartine   ou      Guizot      et   Jaurès.   Toutefois,   à   la   fin   du XIXème    siècle,    à    partir    de    Bismarck,    la    pratique    des    alliances    en    temps    de    paix    s’est progressivement   substituée   au   «   concert   européen   ».   Associées   à   la   montée   des   nationalismes   et notamment   du   pangermanisme   et   du   panslavisme,   ces   alliances   vont   finalement   avoir   raison   de   la politique   de   concertation   et   entraîner   le   monde   dans   la   première   guerre   mondiale   puis   dans   la seconde.   C’est         de         tous         ces         événements         et         de         ces         évolutions         de         la         politique         des         principales puissances   européennes   de   1815   à   1919   que      Georges-Henri   Soutou   nous   parlera   lors   de   la conférence du 4 février.  Georges-Henri Soutou a notamment publié deux ouvrages bien documentés sur cette période : L’Europe de 1815 à nos jours ,   paru aux Presses Universitaires de France en 2009 La      grande   illusion      :   Quand   la   France   perdait      la   paix   1914-1920      paru   aux   éditions Tallandier   en 2015 Ces deux ouvrages seront mis en vente lors de la conférence et pourront être dédicacés par l’auteur. Un cocktail sera offert aux participants à la conférence.
Conférence :